Le jeudi 26 juin 2008
Cérémonie de présentation de l'hymne

 accueil écriture enregistrements paroles partitions acords concours projet commentaires

 

La chorale MELODIA lauréat du concours sur les signes identitaires, présente au gouvernement et aux médias son hymne pour la Nouvelle-Calédonie,
sous la direction d'Alice POUVREAU, sa chef de choeur.

Le jeudi 26 juin 2008, sur la scène de l'auditorium du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie, devant le Président et les Membres du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, sont positionnés 16 choristes de MELODIA et leur directeur artistique Philippe MILLOT, 8 choristes des Pierres Vivantes, 9 choristes du Vieux Temple, 7 choristes et 12 musiciens du Conservatoire de Musique.

A 12h exactement, Alice POUVREAU s'avance et dirige son choeur, MELODIA, qui entonne a capella le premier couplet et le refrain en français de l'hymne que ces enfants ont écrit pour leur pays.
Un geste plus large de la jeune chef de choeur de 16 ans et le refrain en nengone (traduction du refrain français, commandé à GULAAN par le Comité de Pilotage) est chanté par les 50 choristes qui symbolisent le pays par leur diversité ethnique, sociale, religieuse, et d'âge.
MELODIA reprend seule le deuxième couplet et le refrain en français avant que l'ensemble des choristes présents ne reprenne le deuxième refrain en nengone, langue choisie pour sa facilité de prononciation.
Sans aucun temps mort, Alice rejoint ses choristes et cède la place à Plamen TZONTCHEV chef d'orchestre du Conservatoire qui lance l'introduction instrumentale de l'hymne. Ecrite par Hervé LECREN pour donner une coloration océanienne, elle est rythmée par des battoirs traditionnels. Un son de toutoute conclu et appelle le chant.
L'ensemble des choristes accompagnés par les musiciens entament la version courte de l'hymne : celle qui sera chantée le plus souvent. Elle est composée du troisième couplet suivi du refrain en nengone et de celui en français.


L'assemblée se lève :
les Calédoniens, debout, écoutent LEUR HYMNE.


Plamen Tzontchev fait reprendre une deuxième fois la version courte.
Un tonnerre d'applaudissements salue l'évènement.
L'émotion se lit sur les visages.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vous trouverez ici un lien conduisant au
reportage diffusé par RFO dans le JT du jeudi 26 juin 2008
.
Mélodia n'est pas responsable du contenu de ce site.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


       
Déroulement de la cérémonie
       

La présentation commence ... la veille

 

Mercredi soir 25 juin, les choristes et les musiciens sont sur scène.
C'est la répétition générale pour le lendemain, mais c'est aussi une séance d'enregistrement.
En effet, le lendemain le gouvernement de Nouvelle-Calédonie doit établir un projet de loi du Pays sur les trois signes identitaires lors de sa séance exceptionnelle. Et l'hymne proposé ne peut être rendu publique AVANT d'avoir été entendu en conseil de gouvernement.
C'est donc à partir d'un enregistrement sur CD que les membres du gouvernement vont statuer.
Ce même CD sera duppliqué et distribué aux journalistes le jeudi lors de la conférence de presse.

Jeudi 26 juin 2008

Bienvenue dans l'auditorium

Une fois tous les choristes et musiciens entrés sur scène, la cérémonie commence par un discours de bienvenue du Directeur du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie, où celui-ci rappelle les travaux de préparation qui ont conduit à la cérémonie et les acteurs qui y ont contribué.


MELODIA offre son oeuvre

 
   

Monsieur le Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie,
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
au nom de la Chorale MELODIA, je tiens à vous remercier de l’occasion qui nous a été offerte de devenir par nos recherches, nos discussions, nos productions, CITOYENS, à part entière.
Nous avons emprunté le chemin de notre passion : « la musique » pour arriver jusqu’à vous.
Veuillez accepter nos rêves d’enfants pour l’avenir de notre pays.
Cet Hymne, que nous avons l’honneur de vous remettre, porte en lui les clés de notre devenir.
Il est le résultat d’un mois entier de travail réfléchi et concerté de sept enfants, pendant leurs vacances.
Il est l’aboutissement de vingt-trois années de travail d’un groupe qui est bien plus qu’une Chorale : une Ecole de la Vie, une Famille Unie et Fraternelle dont vous ne voyez ici qu'une petite partie.
Avant d’offrir au Pays notre œuvre commune, nous allons vous interpréter, seuls, a capella les deux premiers couplets de sa version longue.
Ensuite, ce chant deviendra l’Hymne d’espoir d’un pays, repris par tous.
Nos amis des Pierres Vivantes et du Vieux Temple ainsi que ceux du Chœur et de l’Orchestre du Conservatoire se joindront à nous pour vous interpréter le 3ème couplet constituant la version courte de l’Hymne.
D’une seule voix, nous serons fiers de chanter ensemble :
« Soyons Unis, Devenons Frères ».

 


écouter le discours de Lucy

Lucy REBEL, la plus jeune chef de choeur du territoire, s'est avancée pour présenter l'oeuvre lauréate à l'assistance présente dans l'auditorium avant de l'offrir à toute la population de la Nouvelle-Calédonie. A côté d'elle, sa soeur Clara porte le geste qui sera offert au Président du Gouvernement.


Alice, la première chef de choeur de MELODIA et Philippe, le directeur artistique tenant la nappe offerte au Gouvernement.


détail du centre de la nappe

Le don à toute la Nouvelle-Calédonie, de l'hymne écrit par les enfants a été symbolisé par la remise d'une coutume au Président et à la Vice-Présidente du Gouvernement.

Cette coutume était constituée d'une nappe, symbole de toutes les négociations, autour d'une table, passées et à venir.
Cette nappe, magnifique réalisation de Lyne Créations, était composée en son centre de la version courte de l'hymne signée par les auteurs compositeurs entourée de fleurs stylisées (modernes et pétroglyphe) symboles de la terre, du passé et du futur. Le tout bordé de nautiles, sigle du gouvernement.

Cette coutume contenait un disque vidéo pour chaque membre du gouvernement reprenant les clips vidéos réalisés avec la chorale MELODIA dont celui pour la lutte contre l'alcool et celui pour la campagne pour le ramassage des boîtes aluminium.



Recto et verso de la pochette contenant le DVD réalisé à l'attention de chacun des membres du gouvernement.


Le président Harold MARTIN remercie ...

Quelques mots pour remercier les jeunes filles.
Elles ont fait à notre attention le geste.
Ce geste très symbolique qui est ici une façon de reconnaître l’identité kanak, la culture kanak qui fait partie aujourd’hui des éléments forts de la construction du destin commun.
Je vous remercie.


Puis il prononce son discours

Monsieur le Haut commissaire, Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, Mesdames et Messieurs les Elus des Provinces, Monsieur le Président de la Province Nord, que j'ai vu, Messieurs les Membres de la Mission du Dialogue : Monsieur CHRISTNACHT, Monsieur STEINMETZ, Monsieur le Pasteur STEWART et Monsieur MERLE, Monsieur le Président du Conservatoire de Musique et son Directeur, Mesdames et Messieurs les différentes personnalités, Mesdames et Messieurs les musiciens et les chanteurs, Mesdames et Messieurs, Cher Public,
...
L’adoption des trois premiers signes identitaires de la Nouvelle-Calédonie que sont l’hymne, la devise et le graphisme des billets de banque par le Gouvernement collégial ce matin, au cours d’une séance spéciale consacrée à ce dossier, marque en effet l’une de ces étapes décisives voulues par l’accord de Nouméa.
Il a fallu du temps, de la patience, de la pédagogie et de la confiance.
Tous les acteurs et partenaires du dossier, reflet de la Calédonie actuelle, politiques, coutumiers, religieux, représentants des différentes origines culturelles qui composent notre population, toutes ces personnalités très diverses ont été remarquable de sincérité, d’esprit de responsabilité et même de sérénité.
Je veux d’ailleurs, devant vous en ce moment, rendre un hommage particulier à ces membres du comité de pilotage présidé par Madame la Vice-Présidente du Gouvernement, Dewe GORODEY, elle aussi remarquable d’engagement. Sont associés à ces remerciements et félicitations les experts extérieurs qui sont venus enrichir ce groupe de quarante pour constituer le jury du concours.
...
L’hymne que le jury du concours a retenu pour être celui de notre terre aux côtés de notre Marseillaise nationale s’appelle « Soyons unis, devenons frères ».
Cette composition, paroles et musique, émane de la chorale MELODIA dirigée par Monsieur Philippe MILLOT, comme l’a dit le Directeur, et le refrain est repris en français et en nengone.
...
Je remercie avec chaleur l’ensemble de ces artistes et vous propose donc de découvrir maintenant cet hymne qui célèbre les valeurs que nous partageons, l’unité que la Nouvelle-Calédonie réussit à former au quotidien à partir de sa diversité.
Je vous remercie.



 


 

Discours de la Vice-Présidente Dewe GORODEY

Mesdames, Messieurs,
c’est avec beaucoup d’émotion que je m’exprime ici pour remercier en particulier les membres du comité de pilotage qui ont travaillé avec nous pendant un mois pour arriver au concours, dont le lauréat est donc la Chorale MELODIA, que je profite de ce moment pour féliciter. Et je voudrais dire que les membres du comité de pilotage, entre les valeurs océaniennes et les valeurs de la République, ont su faire en sorte d’arriver à chaque fois à un consensus sur le travail à faire à propos des signes identitaires, et à l’instar des signataires de l’accord de Nouméa, ont su renoncer à une partie d’eux mêmes pour arriver à ce que vous aller entendre aujourd’hui.
Merci beaucoup.

 

 

 

   

 

Les photos de la cérémonie

 

Dernières recommandations avant d'entrer dans le Conservatoire.


On commence par un échauffement de la voix ...

 

 

 

 

... puis une
répétition générale
avant de
rejoindre les coulisses

...

et de laisser
les officiels s'installer
en découvrant
les paroles de l'hymne.

 

Une fois entré sur scène
chacun se prépare à chanter.

 

Lucy, elle, ne pense qu'à son discours.

 

 

Sur scène, avec MELODIA,
des choristes des Pierres Vivantes,
du Vieux Temple, et des choristes et musiciens
du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie.

 

 

 

 

 

Alice dirige les deux premiers couplets
a capella.

 

 

O terre sacrée de nos ancêtres ...

 

Terre de parole et de partage
Tu proposes à l'étranger ...

 

 

Soyons unis, devenons frères ...

 

Le refrain, traduit en Nengone par GULAAN,
est repris par l'ensemble des chorales.

Dommage que GULAAN,
venu spécialement de Maré,
invité par la Chorale MELODIA,
ait été dissuadé de monter sur scène.

Hnoresaluso ke'j onome ...

 

La conque d'appel résonne.

 

 

Puis la version courte de l'hymne est jouée.

Les musiciens entament l'intro
composée par Hervé LECREN

 

 

 

Alice a laissé sa place à Plamen.

 

 

 

 

Orchestre et chorales font vibrer la salle.

 

 

Au refrain, la salle entière se lève ...

 

 

... l 'émotion est palpable.
 

 

 

Et sur les dernières notes,
les applaudissements crépitent.

La joie se lit sur les visages.

 

 

 

 

La chanson leur plaît !

 

Les hautes personnalités sont ravies.

 

 

 

 

MERCI, MERCI !

 

6 mois de travail et d'attente pour arriver à ce jeudi 26 juin 2008.

 

 

Mesdames et messieurs
les personnalités politiques
de Nouvelle-Calédonie
des enfants ont écrit :
Soyons unis,
devenons frères
chanson porteuse de leurs espoirs.

C'est à vous maintenant
d'en faire l'hymne de
NOTRE PAYS.

 

 

La télévision couvre l'évènement.

 

 

 

Pour des fans, que ne ferait-on pas ?
On rechante l'hymne lauréat !

 

Messieurs, vous aviez vu la fraternité.

20 ans plus tard ces enfants l'écrivent et la chantent !

         
         
         
         
         
         

 

 

Merci de nous laisser ici vos questions et commentaires
n'oubliez pas de signer en inscrivant votre prénom ou vos initiales

 

 

Le site des auteurs de l'hymne pour la Nouvelle-Calédonie

Cliquez sur le sigle de Mélodia pour vous rendre
sur le site des petits chanteurs à l'arc-en-ciel

Retour sur la page d'accueil de l'hymneAccueilRetour sur la page d'accueil de l'hymne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.000webhost.com